Tapez votre recherche

IRIS soutient la conception et l’évaluation de « réseaux de solidarité pour la sécurité et l’inclusion de l’échelle locale à nationale » (RSSIELN) au sein des communautés à travers le Canada. Menées par des fournisseurs de services communautaires de première ligne et des membres des communautés de diverses populations marginalisées, y compris celle des personnes ayant une déficience intellectuelle ou un autre handicap, ces initiatives visent à (1) renforcer la sécurité économique, (2) améliorer la santé, et (3) prévenir la violence et y répondre plus efficacement.

Projets en cours

Projet pilote sur l’accès à la propriété

Projet pilote sur l’accès à la propriété

Échéances : janvier 2019 to décembre 2021

Ce projet pilote vise à accroître la capacité du secteur du logement à améliorer la stabilité, l’accessibilité et le choix de logements pour les personnes ayant des troubles du développement en reproduisant des modèles innovants d’accès à la propriété. Le projet pilote contribuera à faciliter l’accès à la propriété à un plus grand nombre de Canadiens ayant des troubles du développement en générant et diffusant des connaissances sur le fonctionnement de ces modèles.

Avec le soutien financier de la Société canadienne d’hypothèques et de logement.

Projets passés

Les personnes ayant un problème de santé mentale ou cognitif et l’accès au système judiciaire – Une revue de la littérature

Les personnes ayant un problème de santé mentale ou cognitif et l’accès au système judiciaire – Une revue de la littérature

Échéances : janvier 2015 to mars 2015

Objectif : Développer une compréhension approfondie des obstacles comportementaux, communicationnels, procéduraux et politiques qui entravent l’accès à la justice des personnes ayant un problème de santé mentale ou cognitif, en se concentrant sur le contact initial en temps de conflit ou de crise. Compiler aussi les pratiques prometteuses connexes au Canada.

Téléchargez la revue de la littérature ici.

Toronto – A Place to Call Our Own: Empowering Women to Take Action for Affordable Housing

Toronto – A Place to Call Our Own: Empowering Women to Take Action for Affordable Housing

Échéances : novembre 2016 to décembre 2019

Objectif : Réunir les groupes de défense des droits des femmes et les prestataires de services de première ligne afin d’élaborer une stratégie permettant de remédier au manque d’accès aux logements abordables pour les femmes de Toronto (Ontario) et travailler avec les principaux décideurs du secteur privé pour donner suite aux recommandations consolidées par la recherche en concevant collectivement une stratégie pratique, réaliste et réalisable permettant d’accroître l’accès aux logements des femmes issues des diverses communautés de Toronto.

Notre santé compte!

Notre santé compte!

Échéances : janvier 2012 to décembre 2014

Objectif : Développer des ressources, des outils pédagogiques et des séances de formation destinés aux personnes handicapées ainsi qu’aux principaux professionnels de la santé afin de poursuivre la prévention secondaire du cancer qui demande une détection précoce et un meilleur accès au dépistage du cancer.

Notre droit d’être en sécurité!

Notre droit d’être en sécurité!

Échéances : janvier 2012 to janvier 2015

Ce projet vise à mobiliser les communautés locales et les secteurs impliqués dans la prévention et la réponse aux actes de violence afin de mettre en œuvre une réponse communautaire coordonnée à l’échelle locale à l’égard de la violence et des mauvais traitements, notamment en définissant et éliminant les obstacles afin d’accroître la participation et la sécurité de toutes les femmes dans leurs communautés.

No Woman’s Land

No Woman’s Land

Échéances : mars 2015 to mars 2018

Ce projet vise à explorer des histoires réelles de femmes réfugiées vivant en Ontario, leurs expériences de violence sexuelle dans les camps de réfugiés et les effets traumatisants entraînant des problèmes de santé mentale et d’autres problèmes de santé par le biais d’une performance multidisciplinaire et d’un appel à l’action intitulé No Woman’s Land qui regroupe la danse, la vidéo et le théâtre verbatim.

Travaillons ensemble : la lutte contre la violence structurelle à l’égard des femmes autochtones, racisées et migrantes et les femmes étiquetées comme ayant une déficience intellectuelle et des troubles psychiatriques

Travaillons ensemble : la lutte contre la violence structurelle à l’égard des femmes autochtones, racisées et migrantes et les femmes étiquetées comme ayant une déficience intellectuelle et des troubles psychiatriques

Échéances : janvier 2015 to décembre 2018

Ce projet vise à veiller que les principaux prestataires de services aient amélioré leurs connaissances sur la nature de la maltraitance, des obstacles, des défis et des lacunes au sein des services offerts aux femmes dans les communautés cibles et que les groupes cibles de femmes aient été mis en relation, qu’ils aient établi une relation de travail à l’échelle locale et nationale et qu’ils aient acquis et renforcé des aptitudes leur permettant de reconnaître et réagir à la maltraitance et planifier leur sécurité.

Aide recherchée – Les ateliers protégés et les étapes pour mettre fin à la ségrégation au sein de l’emploi au Canada – Personnes d’abord du Canada

Aide recherchée – Les ateliers protégés et les étapes pour mettre fin à la ségrégation au sein de l’emploi au Canada – Personnes d’abord du Canada

Échéances : janvier 2019 to mars 2021

L’IRIS est partenaire de cette initiative menée par Personnes d’abord du Canada qui examine les enjeux liés au travail protégé (plateaux de travail) au Canada. Le projet vise à identifier des solutions qui peuvent donner de réelles possibilités de travail aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Les activités du projet comprennent : des consultations avec des personnes ayant une déficience intellectuelle à travers le pays; des recherches sur la nature, l’étendue et les pratiques prometteuses permettant de délaisser le travail protégé au Canada; et le développement et l’expérimentation d’un outil de formation sur le travail protégé sous la forme d’un modèle fondé sur la « formation des formateurs » pour le réseau de membres de Personnes d’abord du Canada.