Tapez votre recherche

Michael Bach

Directeur général

Depuis plus de 25 ans, Michael Bach effectue des travaux de recherche et de développement au Canada et à l’étranger sur les moyens de faire progresser la pleine inclusion et les droits des personnes handicapées. Ses recherches et publications portent sur la théorie, les politiques et la pratique relatives au handicap dans une série de domaines, dont l’éducation, l’emploi, le financement et la prestation de services communautaires. Le domaine d’expertise particulier de Michael est la capacité juridique des personnes ayant une déficience intellectuelle. Michael est titulaire d’un doctorat en sociologie et études de l’équité de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, de l’Université de Toronto, où sa thèse portait sur l’élaboration d’une théorie plus inclusive de l’identité individuelle permettant de remettre en question l’équation habituelle entre déficience intellectuelle et incapacité juridique. Michael est actuellement titulaire d’une bourse de perfectionnement d’Open Society Foundations pour poursuivre ses recherches comparatives internationales sur le droit à la capacité juridique des personnes ayant une déficience intellectuelle ou cognitive importante.

Doris Rajan

Directrice du développement social

Doris Rajan œuvre depuis 15 ans comme consultante principale dans le secteur des organisations à but non lucratif et son travail est axé sur la violence contre les femmes, l’accès à la justice, l’expérience de la racialisation, les enjeux relatifs aux réfugiés, aux immigrants et aux autochtones et la justice pour les personnes handicapées. Dans le cadre de son travail, Doris a conçu de nombreux projets internationaux, nationaux et régionaux de développement social communautaire et de recherche appliquée et elle est l’auteur de plusieurs outils de formation communautaires. Doris détient une maîtrise en travail social avec une spécialisation en politique sociale et en recherche. Elle est également titulaire d’un doctorat en éducation des adultes et en développement communautaire de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario de l’Université de Toronto. Sa recherche doctorale a porté sur l’élaboration d’un cadre de curriculum axé sur une pédagogie de solidarité féministe/anti-oppression critique qui permettrait d’unifier les femmes étiquetées comme ayant des déficiences « mentales », les femmes autochtones et migrantes afin de lutter contre la violence structurelle. Doris est également actrice, dramaturge, scénariste, productrice et cinéaste professionnelles. En 2015, Doris a écrit la pièce de théâtre A Tender Path, qui explore les traumatismes historiques, la violence et la torture liés aux expériences des peuples autochtones, des réfugiés, des personnes ayant une déficience intellectuelle et de la communauté trans. A Tender Path a été présentée en avril 2015 lors du symposium Truth, Reconciliation and Engagement.

Chelsea Davenport

coordinatrice de projet

Samuel Ragot

Analyste senior des politiques publiques et chercheur

Avant de se joindre à l’équipe de l’IRIS, Samuel a travaillé pendant près de 4 ans à la Société québécoise de la déficience intellectuelle, comme analyste aux politiques publiques. Pendant cette période, Samuel a travaillé sur différentes législations majeures, incluant la création d’un Revenu de base pour les personnes handicapées au Québec et la réforme du système de tutelle et de curatelle. À travers son travail et ses années d’implication sociale et communautaire, Samuel est fermement engagé en faveur de la justice sociale. Par son rôle à l’IRIS, Samuel vise à faire progresser des politiques publiques favorisant les personnes présentant une déficience intellectuelle et leur famille au Canada. Samuel détient une maîtrise en science politique de l’Université du Québec à Montréal ainsi qu’un diplôme court de cycles supérieurs en bioéthique de l’Université de Montréal.