Tapez votre recherche

Création d’un centre de sécurité communautaire : Mamook Kloshe

Safe Hub – Mamook Kloshe
Par Joyce Fosella, Directrice générale (WAVS)

Qu’est-ce que la sécurité pour les femmes ?

Il existe de nombreux programmes, refuges, maisons de transition et logements subventionnés destinés aux femmes qui vivent de la violence conjugale. Il s’agit d’un besoin réel de protection des femmes faisant face à la violence.

Comment peut-on aborder cette question sous un autre angle?

Il y a plus de 25 ans, les cofondateurs de la Warriors Against Violence Society (feu Daniel Parker et Joseph Fossella) ont constaté qu’il n’existait aucun service ou programme pour aider les hommes à modifier leurs comportements toxiques et violents. Pourtant, plus de 90 % des violences faites aux femmes sont commises par des hommes.

Daniel et Joe ont donc cherché à trouver un moyen d’aider les hommes. C’est ainsi qu’est venue l’idée de créer un espace sécuritaire (Safe Hub) pour ces hommes. Le Safe Hub est un endroit dans lequel ils pourraient se rendre en cas d’incident violent ou dans lequel ils pourraient obtenir de l’aide pour traiter leur problème de violence.

La réunion qui s’est tenue à Vancouver le 29 juin a rassemblé des personnes de diverses organisations, des membres de la communauté et des travailleurs communautaires qui ont de l’expérience avec les personnes marginalisées, les personnes impliquées dans le système de justice et les personnes en situation de handicap. Les personnes présentes ont soutenu l’idée du Safe Hub et ont fourni leurs idées sur ce à quoi ce lieu pourrait ressembler.

Nous sommes heureux de dire qu’à l’issue de cette réunion, nous avons pu obtenir l’engagement continu de plusieurs personnes qui souhaitent soutenir le projet et continuer à assister à d’autres rencontres dans le futur.

Nous nous réjouissons de la poursuite de la planification de ce « Safe Hub ».

De gauche à droite : Joyce Fossella, Doris Rajan (IRIS) et Joe Fossella